Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Gironde : un nouvel accident de poids lourd !

26 octobre 2017 à 13h55 Par Laure Deville
Crédit photo : commonswikimedia

Deux chauffeurs sont morts hier sur la Nationale 10 à hauteur de Marsas en direction d'Angoulême.

Hier, un événement a perturbé dès 10h30 la Nationale 10 en direction d’Angoulême à hauteur de Marsas. Six camions se sont percutés, selon les premiers éléments. Un ralentissement aurait eu lieu et le dernier poids lourd n’aurait pas freiné à temps. Deux chauffeurs n’ont pas pu être secourus. Il s’agit d’un Portugais de 52 ans et un Espagnol de 53 ans. Concernant le trafic, il aura fallu attendre 19h pour que la circulation reprenne normalement sur cet axe. Cet incident n’est pas surprenant quand on sait que 10 000, voire 15 000 camions empruntent cet axe chaque jour.

D’ailleurs, depuis le mois d’octobre les accidents impliquant des poids lourds sont récurrents. On se souvient bien sûr de ce camion le 2 octobre dernier qui venait de Bayonne et qui a percuté un lampadaire sur la rocade Bordelaise en sens intérieur entre la sortie 15 et 16 de Gradignan un peu avant six heures du matin. À l’heure où les girondins partent au travail, cet incident avait créé d’énormes difficultés de circulation, il fallait compter une heure et demie de plus sur son trajet habituel. Le 12 octobre c’est un camion qui avait pris feu à hauteur de Mirambeau sur l’A10 dans le sens Bordeaux Paris, entraînant là-aussi d’énormes embouteillages.

Face à ce constat, les autorités ont déjà pris des mesures: les contrôles sont renforcés, notamment dans la descente de Bouliac où les poids lourds n’ont pas le droit de dépasser. Le 16 octobre dernier, 51 infractions ont été relevées sur la rocade de Bordeaux en l’espace d’une heure et demie. C’est le bilan d’un après-midi de contrôle mené par les CRS sur la rocade au niveau de la descente de Bouliac. Armés d’un drones et de jumelles, ils ont intercepté notamment 20 poids lourds qui doublaient sans en avoir le droit ou qui ne respectaient pas les distances de sécurité. Ils ont aussi constaté trois excès de vitesse de camion

Dans une interview au Journal Sud Ouest en 2012, la CRS autoroutière s’inquiétait déjà de comportements à risques notamment en ce qui concerne les distances de sécurité, mais aussi la vitesse ou encore certains conducteurs qui conduisent en regardant des DVD. Des comportements qui restent exceptionnels. On estime que 19 000 camions passent chaque jour sur la rocade Bordelaise.

Hormis les contrôles, des solutions sont à l’étude pour limiter le passage des camions. Le fret Ferroviaire doit être un peu plus développé. Alain Juppé a également évoqué un contournement de la rocade ou bien une interdiction des poids lourds aux heures de pointe. L’idée d’un "péage intelligent" a aussi été évoquée. Ce dispositif permettrait de dissuader les camions de circuler en appliquant un tarif élevé aux heures les plus délicates.