Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Gironde : une saison estivale « vitale » pour les ostréiculteurs

20 mai 2020 à 06h00 Par Alicia Méchin
Les ostréiculteurs de Gironde attendent avec impatience la saison touristique.
Crédit photo : Pixabay

Comme beaucoup de secteurs, l’activité ostréicole est fragilisée par le coronavirus. Les professionnels misent désormais sur l’été pour limiter la casse.

Depuis quelques jours, les huîtres du banc d’Arguin sont interdites à la pêche et à la consommation, en raison de la présence d’une micro-algue qui ne peut être ingérée par l’homme. Ce phénomène est récurrent, mais en cette période d’épidémie, c’est un nouveau coup dur pour la profession. En effet, avec le confinement, les ventes d’huîtres étaient pratiquement à l’arrêt pendant deux mois. Une inactivité qui a un coût, comme nous l’explique Thierry Lafont, président du comité régional de la conchyliculture de Gironde :

 

Écouter le podcast

 

Les ostréiculteurs attendent donc une reprise avec impatience. Tout d’abord avec la réouverture des restaurants, mais aussi et surtout avec l’arrivée de l’été et des touristes. Pour Thierry Lafon, cette saison estivale doit être un succès :

 

Écouter le podcast

 

Des analyses ont par ailleurs été réalisées en début de semaine sur les huîtres du banc d’Arguin. Les résultats seront déterminants pour la reprise de la pêche et donc de leur consommation.