Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Glyphosate : Pour ou Contre ? L'Europe tranchera ce mercredi

24 octobre 2017 à 13h48 Par Laure Deville
Crédit photo : @flickr

La Commission Européenne doit statuer demain, mercredi, sur le renouvellement de l'autorisation du glyphosate pour une durée de dix ans.

Cet herbicide créé en 1974 par les ingénieurs de la firme Monsanto a été classé dans la catégorie des substances cancérogènes probables en 2015 par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Il s'agit du principe actif du Roundup, commercialisé par la firme Monsanto. Pour la ministre de la santé Agnès Buzyn il faut que cette sortie se fasse le plus rapidement possible. Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique, table sur un arrêt d’ici trois ans. 54 des 310 députés de La République en marche (LREM) réclament, dans une tribune au journal Le Monde mise en ligne dimanche, son interdiction le plus rapidement possible dans l'Union européenne. Parmi les signataires, on retrouve Sophie Panonacle, député La République En Marche dans la 8ème circonscription de Gironde. Pour elle, c’est une vraie question de santé publique

Écouter le podcast

Par ailleurs, elle nous explique qu’elle a déjà rencontré les jeunes agriculteurs de la Gironde. Ils sont prêts à ne plus utiliser cet herbicide, mais ont besoin de temps pour faire la transition.

 Écouter le podcast

Le glyphosate est l’herbicide chimique le plus vendu au monde et en France, pas moins de 8.500 tonnes sont vendues chaque année. En septembre dernier, une étude de l’ONG Générations futures montraient que plus de la moitié des 30 produits de consommation courante analysés (lentilles, haricots secs, pois cassés, pois chiches, pâtes, biscottes et céréales pour le petit déjeuner) contenaient des traces de cet herbicide. De son côté Greenpeace a présenté lundi à Bruxelles sa pétition contre le produit signé par plus d’un million de personnes. Selon l’ONG, la France, l'Italie, l'Autriche et le Luxembourg ont prévu de voter contre le renouvellement de la licence. D'autres, comme l'Allemagne, devraient s'abstenir. Le Parlement européen s'est, de son côté, prononcé ce mardi en faveur d'une élimination progressive du glyphosate dans l'Union Européenne d'ici à la fin 2022.