Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Janet Jackson malmenée par son mari, son frère raconte son calvaire !

14 septembre 2017 à 16h00 Par Aurélie Amcn

Janet Jackson a vécu un calvaire pendant son mariage. Son frère, "Randy Jackson", évoque les raisons qui ont poussé sa soeur à demandé le divorce, trois mois seulement après la naissance de son fils Eissa.

En 2012, Janet Jackson épouse Wissam Al Mana, un puissant et riche homme d’affaires qatari. Devant les caméras, le couple semble filer le parfait amour. Ensemble, en janvier dernier, ils accueillent même le petit Eissa. Sauf que dans l’intimité, la réalité est tout autre. Ainsi, trois mois seulement après la naissance de son fils, Janet Jackson demande le divorce. Une décision qui surprend le monde entier. Pour nous aider à comprendre ce qu’il s’est réellement passé au sein du couple, Randy Jackson, le grand frère de la chanteuse de 51 ans, fait des révélations au magazine américain People. 

Dans un long entretien, ce dernier met en cause Wissam Al Mana et l’accuse d’avoir malmené sa sœur cadette. Un comportement qui l’aurait ainsi poussé à se séparer du père de son enfant. « Elle vivait une situation abusive. C’est venu plus tard dans la relation, mais elle était victime de violences verbales et elle avait l’impression d’être une prisonnière dans sa propre maison. Aucune femme enceinte n’a besoin de se faire traiter de sal*** au quotidien. C’est ce qu’elle a dû endurer », commence Randy Jackson, de son vrai nom Steven Randall Jackson. Janet Jackson ne pouvait donc imposer une telle situation à son jeune fils. Elle décide donc de fuir. « Trop, c’est trop. Beaucoup de mal a été causé. Janet a subi pas mal de choses avec son divorce. J’ai subi, toute la famille, nous avons tous subi », poursuit-il. Et pour cause, la procédure de divorce est encore en cours. Les deux parents ne trouvent pas d’accord financier et ne sont apparemment pas d’accord sur les termes de la garde partagée du petit Eissa. 

Face à ces accusations, le milliardaire qatari Wissam Al Mana a quant à lui tenu à se défendre, en affirmant ne jamais avoir levé la main sur son épouse ou sur son fils âgé de quelques mois. « Monsieur Al Mana ne va pas donner d’importance à ces allégations particulièrement et profondément blessantes en apportant une réponse. La fin de son mariage avec Janet Jackson est un grand chagrin pour monsieur Al Mana et sa priorité reste le bien-être de son fils Eissa », a confié l’un de ses avocats au magazine People.