« Je m'étais oubliée » : Amel Bent explique comment « The Voice » a été un déclic pour elle

WIT FM
Amel Bent sur le plateau de "The Voice" sur TF1.
Crédit: Facebook / Amel Bent / TF1

18 février 2021 à 10h27 par A.L.

La saison 10 de "The Voice" lancée sur TF1 ce samedi 6 février promet de belles surprises. Si cette émission est suivie par des millions de téléspectateurs chaque semaine, elle a surtout permis à Amel Bent de reprendre confiance en elle. Retour sur les confessions de la chanteuse.

Alors qu'Amel Bent a récemment montré ses talents d'actrice avec son premier grand rôle dans une production France 2 intitulée Les Sandales blanches, l'artiste, découverte en 2003 lors de son passage dans le télé-crochet Nouvelle Star, a récemment fait son grand retour en tant que coach dans la dixième saison de The Voice, lancée sur TF1 le 6 février dernier. Membre du jury aux côtés de Marc Lavoine, Vianney et Florent Pagny, la jeune femme s'est confiée sur l'aide que lui a apportée l'émission de chant lors d'une interview accordée à Télé Poche, parue ce lundi 15 février en kiosque.







Amel Bent plus épanouie 



"Depuis cinq ans, j'assimile ma renaissance d'artiste et de femme à ma participation à l'émission", a en effet déclaré Amel Bent au cours de l'entretien. La chanteuse, qui a récemment perdu du poids, s'assume aujourd'hui complètement. "Moi qui m'étais un peu oubliée, The Voice, ça a été mon retour à la féminité, peut-être même une féminité que je n'assumais pas avant", a-t-elle confié, avant d'ajouter : "On ne peut pas sortir indemne d'une émission comme celle-ci car elle fait bouger les lignes à l'intérieur de soi", a assuré la star.















Voir cette publication sur Instagram


Une publication partagée par Amel Bent (@amelbent)








Récemment prise à partie en raison de sa perte de poids, Amel Bent s'était défendue sur les réseaux sociaux face à ses détracteurs. "J'ai juste la chance de travailler avec une personne qui respecte ma morphologie et prend en considération mes complexes en mettant mes atouts en valeur", avait ainsi expliqué la chanteuse sur Instagram. "Oui, elle est révolue l'époque où on me disait : 'Je vais te mettre une tunique pour cacher ton derrière' ou 'J'ai opté pour un truc très large, ce sera plus flatteur'. Merci de réaliser mon rêve d'être habillée par les plus grands couturiers tout en respectant mon corps, ma ligne et mes courbes", avait-elle alors déclaré.


"Mes valeurs et mes convictions ne se comptent pas en grammes. Que je prenne ou perde du poids ne me définit pas en tant qu'artiste ou en tant que femme ou en tant que mère ! Jusqu'à preuve du contraire, je suis la seule habitante de ce corps qui est le mien et je suis la seule personne qui doive s'y sentir bien. Merci. Le pire, et j'en mettrais ma main à couper, c'est que ceux qui me disent que j'ai trop maigri sont les mêmes qui me traitent de grosse quand je prends du poids" avait conclu l'interprète de Ma Philosophie