Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

« Kong : Skull Island » : cinq choses que vous ignoriez sur le film

13 octobre 2019 à 12h45 Par Aurélie AMCN
King Kong fait son grand retour dans "Kong : Skull Island", ce soir sur TF1
Crédit photo : Warner Bros

King Kong est de retour dans « Kong : Skull Island », ce soir sur TF1. Pour l’occasion, découvrez cinq choses que vous ignoriez sur le film, l’intrigue et le tournage.

Kong : Skull Island est un film fantastique de Jordan Vogt-Roberts, sorti en 2017 sur les écrans de cinéma du monde entier. Un film dans lequel un groupe d’explorateurs aux profils plutôt différents s’aventure au cœur d’une île mystérieuse située dans le Pacifique. Une île aussi belle que très dangereuse puisque l’équipe découvre rapidement qu’elle vient de s’introduire sur le territoire de Kong et d’innombrables créatures terrifiantes.

Lors de sa sortie, le film rencontre un franc succès au box-office américain. Deux ans plus tard, Kong : Skull Island revient sur le petit écran. Il sera diffusé ce dimanche 13 octobre, sur TF1, à partir de 21 h 05. Pour l’occasion, nous vous proposons de découvrir cinq secrets du tournage dévoilés par nos confrères de Allociné.

LE CASTING

Si le casting final est composé de Tom Hiddleston, Samuel L. Jackson, Brie Larson, ou encore John C. Reilley, à l’origine, le réalisateur avait misé sur deux autres acteurs pour les rôles principaux, à savoir Michael Keaton dans la peau de Hank Marlow et J.K Simmons dans celle de Preston Packard. Un changement de dernière minute dû à une incompatibilité de planning... 

LE TOURNAGE 

Le film a été tourné au Vietnam. L’équipe de tournage s’est d’abord installée dans la ville de Quang Binh, avant de migrer vers Hang Chuôt, les bords du lac de Yên Phù, puis la baie d’Halong et la région de Cong La. Des endroits permettant d'offrir des décors à couper le souffle. L’équipe a aussi séjourné dans le complexe de Trang An, au sud de Hanoi.

LA DATE DE L'INTRIGUE

L’histoire de Kong : Skull Island se situe dans les années 70 (durant la guerre du Vietnam), plus précisément en 1973. Un choix bien réfléchi par le réalisateur. Selon lui, « [cette période] se présente comme un miroir étrange du monde d’aujourd’hui. Les différents problèmes politiques, sociaux ou militaires de l’époque font écho de manière très surprenante à ce que nous vivons ».

UN KONG DIFFÉRENT DES AUTRES

C’est ce qu’a voulu présenter le réalisateur, Jordan Voght-Roberts. Il déclare : « Quand j’ai rejoint le projet, j’ai dit à chacun : nous n’allons pas refaire la même chose. C’est ce qui a porté ce film : l’emmener au-delà des attentes. Nous racontons donc une nouvelle histoire, au sein de la mythologie de Kong. Au lieu de revisiter l’aspect de ‘’La Belle et la Bête’’ de cette histoire, nous nous concentrons sur des personnages et sur la façon dont cette île et cette créature vont les affecter. Et nous suivons également Kong en montrant ce à quoi ressemble sa vie sur l’île ».

ET SI KONG N'ÉTAIT PAS LE SEUL MONSTRE SUR L'ÎLE SKULL ?

C’est ce que voudrait nous laisser penser la Warner Bros. Et pour cause, une carte de l’île et une lettre signée par MONARCH (l’organisation secrète des films Godzilla) auraient été envoyées à plusieurs médias américains au moment de la sortie du film. Une carte qui, lorsqu’elle est passée à la lumière noire, révèle l’existence d’un second monstre sur l’île. Cet indice ne serait donc pas anodin et ferait directement écho au film Godzilla vs Kong annoncé pour le mois de mars 2020.