Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Je veux aider

L’école à l’hôpital, poursuivre sa scolarité, même malade

24 décembre 2019 à 09h00 Par Iris Mazzacurati
L’école à l’hôpital, poursuivre sa scolarité, même malade
Crédit photo : Pixabay

Parce que poursuivre sa scolarité est non seulement un droit, mais fait aussi partie du processus de guérison d’un jeune malade, depuis 90 ans, l’Association l’École à l’Hôpital, envoie ses professeurs bénévoles qualifiés à leur chevet.

Créée en 1929, par Marie-Louise Imbert qui souhaitait « apporter à l’esprit les soins que d’autres donnent au corps » l’association l’Ecole à l’hôpital réunis près de 500 bénévoles. Ils dispensent des cours gratuits, sur demande des équipes médicales hospitalières, à de jeunes malades de 5 à 25 ans. Ces cours leur permettent de progresser et de garder un lien avec l’école, bien sûr, mais aussi « d’échapper un temps à la maladie et de se projeter vers l’avenir. »

Le coût moyen est de 105€ par élève et par an. Pour aider l’association, on peut faire un don, devenir ambassadeur, partenaire financier ou professeur bénévole. Pour ça, il faut avoir entre 21 et 70 ans, être enseignant ou avoir une expérience d’enseignement, être titulaire d’un diplôme universitaire Bac + 3 minimum et surtout disposer de quelques heures par semaine de façon régulière.

Toutes les informations sont sur ecolealhopital-idf.org, pour la région parisienne. Mais il en existe partout en France, la plupart regroupées sous l’égide de la FEMDH : Fédération pour l’Enseignement des Malades à Domicile et à l’Hôpital. Pour tout savoir rendez-vous sur femdh.fr.

Retrouvez cette séquence en podcast