Info locale

La clinique du droit reprend du service à Bordeaux

07 novembre 2017 à 14h58 Par Laure Deville
Crédit photo : @flickr

Ils sont 300 étudiants de la fac de droit à répondre aux questions des particuliers lors de rendez-vous qui ont lieu le mardi et jeudi.

Cela fait cinq ans maintenant que la faculté de droit installée place Pey Berland à Bordeaux a décidé d’ouvrir une clinique du droit, inspirée du modèle anglo-saxon. Le principe est simple, il s'agit d’aider gratuitement les particuliers dans leurs différents problèmes du quotidien et leur proposer une réponse juridique. Les enseignants chercheurs ont, en effet, estimé que les études étaient beaucoup trop théoriques et qu’il y avait un besoin de s’ouvrir sur la cité. Le succès est là et le nombre de participants est en augmentation. Ils étaient une quarantaine de volontaires au début en 2012, ils sont aujourd’hui 300. Tous les domaines sont dans l’ensemble traités par les étudiants, de la consommation à des problèmes liés au logement, par exemple. Ces cinquièmes années sont supervisées par des enseignants chercheurs.

Comment cela marche ?

Si vous avez besoin d’un soutien juridique ou d’information sur un problème juridique, il vous faut dans un premier temps vous inscrire. La clinique du droit s’assure que votre situation peut avoir un écho juridique, puis vous obtenez un premier rendez-vous pendant lequel vous expliquez votre problème et les étudiants peuvent aussi vous poser les questions nécessaires à la bonne compréhension du sujet. Il s’écoule ensuite une semaine environ, nécessaire aux bénévoles pour trouver une solution adéquate. Lors du deuxième entretien, une réponse vous est proposée. Aucun document ne vous sera délivré, mais vous pourrez soit vous faire accompagner, soit prendre des notes.
Seul impératif, les gens qui font appel à la clinique du droit ne doivent pas avoir déjà un avocat ni une aide juridictionnelle.

Écouter le podcast

« Chaque année, ce sont 400 dossiers qui sont traités et une solution est trouvée quasiment à chaque fois » Marie DERAMAT est la responsable administrative de la clinique du droit à Bordeaux

Écouter le podcast

Un plus pour les étudiants

« C’est vraiment gratifiant de voir que l’on peut aider les autres ». Mélissa est une ancienne bénévole à la clinique du droit.
L’an dernier, elle a assuré des permanences et garde un très bon souvenir de cette expérience. " Cela nous aide à vulgariser notre discours et à se faire comprendre de tous ".

Écouter le podcast

Arthur est le « petit nouveau » de l’expérience. Il débute aujourd’hui comme conseiller au sein de la clinique du droit avec un peu d’appréhension.

 Écouter le podcast

La clinique du droit vous accueille les mardis soirs et jeudis soirs à compter de cette semaine de 17h à 20h.