Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

La musique électro grande absente des Victoires de la Musique, The Avener se dit "écœuré"

17 février 2021 à 16h34 Par A.L.
The Avener déplore le manque de diversité aux Victoires de la Musique.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram @Theavener

Déçu que la scène électro française n'ait pas participé à la 36ème cérémonie des Victoires de la Musique, The Avener a exprimé son mécontentement.

Le 12 février dernier a eu lieu la 36ème cérémonie des Victoires de la Musique. L'édition 2021 du prestigieux évènement, dont le Président d'honneur était Jean-Louis Aubert, s'est ainsi déroulée en direct de la Seine Musicale, près de Paris. La soirée, diffusée sur France 2, était animée par Stéphane Bern et Laury Thilleman. Malheureusement, à l'image du public, la musique électro était la grande absente de la cérémonie. Un point soulevé par The Avener qui a pointé du doigt un manque de diversité artistique, bien que les nommés soient le fruit du vote d'un collège de 900 personnes, composé de producteurs, d'artistes, de personnalités du milieu de la musique et d'anonymes.

"Il y avait pour moi une espèce d'injustice"

Invité sur l'antenne de Sud Radio, le Niçois The Avener a ainsi exprimé son mécontentement de ne voir aucun artiste issu de la scène électronique dans la liste des nominations. "L'année dernière déjà, la musique électronique n'était plus représentée aux Victoires de la Musique. Ça m'avait un peu choqué mais on m'avait expliqué que le format était différent, que l'émission était plus courte", a-t-il déclaré. "Cette année, on n'est pas du tout représenté. C'est quand même dingue. On a quand même des artistes qui sont merveilleux (...) Y'a eu des super albums de musique électronique cette année, que ce soit dans l'indé ou les majors, beaucoup de choses se sont passées en France", a regretté le musicien de Under The Waterfall. "Je veux pas faire la victime mais c'est vrai qu'on a beaucoup souffert de cette crise sanitaire et on a été les premiers impactés. Nous notre but c'est de faire danser les gens, de les rassembler, qu'ils soient tous debout et qu'ils dansent, qu'ils chantent. On sera très certainement les derniers à reprendre le wagon", a continué l'artiste.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par The Avener (@theavenermusic)

Selon The Avener, l'organisation des Victoires de la Musique et France 2 auraient dû "être solidaires". "C'est une chaîne du service public. On n'a pas de visibilité ne serait-ce pour les festivals, les salles de concerts et les discothèques, ça fait un an qu'on ne travaille plus. C'est difficile de se représenter, de faire parler de nous parce qu'on n'est pas chanteur mais producteur. Ça m'a un peu choqué, personnellement", a-t-il expliqué, se disant "écoeuré". "Moi j'ai eu la chance d'avoir gagné cette Victoire en 2016 mais c'est vrai qu'il y avait pour moi une espèce d'injustice sur le fait que les musiques électroniques ne soient pas représentées du tout cette année, ni le rap d'ailleurs qui est pourtant omniprésent dans la vie musicale française", a conclu celui qui a sorti l'opus Heaven en 2020.