Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le nombre de biodéchets à Bordeaux reste important

13 octobre 2020 à 10h55 Par Laure Deville
Les bacs"détritivores" de ce type sont installés chez les professionnels et récoltés au moins une fois par semaine.
Crédit photo : Détritivores

La société « détritivores » récolte chaque année 700 tonnes de biodéchets chez les professionnels.

La société « Les détritivores » a été créée en 2015. Elle agit principalement sur la Métropole Bordelaise. Cette entreprise sociale embauche, aujourd’hui, une dizaine de salariés. Il s’agit de personnes en grande difficulté sociale ou en situation de handicap.

Quatre véhicules de collecte parcourent la Métropole Bordelaise pour récupérer les biodéchets des entreprises, principalement des restaurants. « Des bacs sont placés dans les restaurants, nous passons en moyenne une fois par semaine, mais pour certains cela peut être tous les jours », nous explique Lucie Ouvrard des détritivores.

Ces biodéchets (des épluchures, des coquilles, du végétal…) sont valorisés par compostage et fermentent pendant 4 mois. Le produit obtenu permet de fertiliser les sols. Il est reversé aux partenaires comme les collectivités locales ou bien revendu.

« Aujourd’hui, la part des biodéchets est encore très importante, c’est conséquent ». En effet, dans une poubelle d’un particulier, la part des biodéchets est de 30%, de 80% pour les restaurateurs.

Pour faire appel à Détritivores, il faut compter entre 78 et jusqu’à 1 000 euros par mois. Le prix varie en fonction de la quantité de déchets « Notre but est d’inciter les professionnels à réduire la note en repensant leurs assiettes et leur façon de consommer ».

La société teste également ce dispositif auprès des particuliers sur 4 quartiers (Bordeaux Saint-Pierre, Bouliac, Talence Thouars et Eysines). Des bacs ont ainsi été installés afin de permettre au grand public de trier leurs biodéchets.

En 2023, les municipalités devront proposer une solution de tri de ces biodéchets aux particuliers.