Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le péage de Virsac évacué: Vinci veut porter plainte

21 novembre 2018 à 10h07 Par Diane Charbonnel
photo d'illustration
Crédit photo : Wikipedia

Le péage de Virsac a été évacué ce mercredi matin. Les dégâts matériels sont très importants. Vinci Autoroutes envisage de porter plainte.

Il était occupé par des « gilets jaunes » depuis samedi. Le blocage du péage de Virsac en Gironde a finalement été levé ce mercredi matin. Les forces de l’ordre sont intervenues vers 8 heures. L’évacuation s’est déroulée dans le calme mais d’importantes dégradations ont été constatées. Dans la nuit de lundi à mardi, des casseurs, dont se désolidarisent les « gilets jaunes », auraient saccagé les équipements autoroutiers. L’entrée des locaux techniques a été forcée, des barrières et des automates ont été cassés et incendiés. Vinci Autoroutes, le gestionnaire autoroutier de l’A10, a annoncé, mardi, avoir l'intention de porter plainte.

À 10 heures ce mercredi, des manifestations étaient toujours en cours sur l’A10. Elles ont engendré de grosses difficultés de circulation entre Saint-André-de-Cubzac et Virsac en direction de Paris.

Près de 350 véhicules sont restés bloqués toute la nuit entre mardi soir et mercredi soir sur l’A10 à hauteur de Saint-André-de-Cubzac. Les équipes de Vinci Autoroutes étaient mobilisées pour porter assistance aux personnes bloquées qui étaient, pour certaines, accompagnées de leurs enfants.