Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Le plus haut ascenseur extérieur du monde, qui a inspiré "Avatar", se trouve en Chine (vidéo)

19 novembre 2020 à 18h05 Par A.L.
L'ascenseur s'élève jusqu'à 326 mètres de hauteur.
Crédit photo : Capture d'écran Twitter © LeTélégramme

Depuis 2002, le parc forestier de Zhangjiajie, dans le centre de la Chine, possède l'ascenseur extérieur le plus élevé du monde. Au total ? 326 mètres de montée pour admirer les paysages qui ont inspiré le réalisateur James Cameron pour son film "Avatar".

Vous vous êtes toujours demandé ce qui avait inspiré le décor du réalisateur James Cameron pour son film Avatar ? On a la réponse. Pour cela, il faut se rendre au sein du parc forestier de Zhangjiajie, dans le centre de la Chine, pour découvrir l’ascenseur extérieur le plus élevé du monde, haut de 326 mètres, qui propose une vue époustouflante sur les paysages ayant inspiré le célèbre long-métrage. Arrimé à la falaise, ses trois cabines panoramiques aux vitres transparentes entraînent les touristes dans un voyage de 88 secondes, le tout effectué à une vitesse maximale de plus de 5 mètres par seconde.

Ouvert au public en 2002, c'est en 2015 que l’ascenseur Bailong (qui signifie "Cent dragons"), a été reconnu par le Livre Guinness des records comme "l’ascenseur extérieur le plus élevé du monde". "On a construit l’ascenseur parce que la topographie des lieux (toute en verticalité) se prête vraiment à ce mode de transport", a ainsi expliqué Liu Jie, le directeur de l’entreprise gestionnaire du pharaonique dispositif, cité par Ouest France. "Avant, il n’y avait qu’un téléphérique à la capacité limitée, donc les touristes devaient patienter longtemps ou monter à pied, ce qui prend trois heures, et n’était pas très pratique", a-t-il continué.

Si la zone de Wulingyuan, qui abrite l'ascenseur, s'étend sur 26.000 hectares et est classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1992, l'appareil accueille plus de 8.000 visiteurs en moyenne chaque jour. Ils étaient environ 14.000 l'an dernier avant l'épidémie de Covid-19.