Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le recours des opposants aux LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax rejeté

12 avril 2018 à 09h14 Par Diane Charbonnel
Crédit photo : wikimedia

Le Conseil d’Etat a rejeté mercredi le recours des opposants aux LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Ils demandaient l’annulation de la déclaration d’utilité publique du projet.

Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, s’est félicité de la décision du Conseil d’État mercredi. L’institution a rejeté le recours déposé par les opposants aux LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Communes, associations et riverains demandaient l’annulation du décret de juin 2016 qui déclarait d’utilité publique les travaux qui devaient être réalisés pour ces deux lignes. Concrètement, l’utilité publique du projet a été confirmée.

Selon le Conseil d’Etat, « les coûts, les atteintes portées à la propriété privée et les risques pour les autres lignes de transport ne sont pas de nature à retirer aux lignes ferroviaires projetées leur caractère d’utilité publique ».

La LGV Bordeaux-Toulouse pourrait voir le jour en 2024. Elle permettrait de relier les deux villes en 65 minutes. La ligne Bordeaux-Dax pourrait être créée dès 2027. Elle permettrait aux voyageurs de gagner 20 minutes sur leur trajet.