Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le travail illégal puni à Bordeaux

10 janvier 2018 à 16h55 Par Florence Jaillet
Crédit photo : Pixabay

Deux restaurateurs bordelais devront s'acquitter d'une amende pour avoir employé des travailleurs sans papiers.

Les 4 hommes, tous originaires de pays d'Afrique, travaillaient dans les cuisines ou à la plonge de l'un des restaurants du groupe tenus par les deux patrons, qui possèdent le Chaudron, le Grand café, le Relais des Quinconces et le Relais des douanes.

L'affaire avait éclaté en 2015 lorsque la préfecture avait décelé des faux papiers parmi ceux transmis par les dirigeants pour vérification. Les employés avaient exercé entre 2013 et 2016, avant d'être licenciés.

Les gérants sont, en revanche, relaxés des poursuites pour exécution d'un travail dissimulé. Ils ignoraient que les papiers étaient faux.

La justice a été moins clémente pour les sans-papiers qui écopent de peine allant de 2 mois de prison avec sursis à 3 mois ferme. L'une des personnes en situation irrégulière a été relaxée.