Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Les drones pour les professionnels.

20 juillet 2017 à 15h27 Par Laure Deville

La société Yuneec était de passage en Gironde pour présenter l'avenir du drone...

Le fabricant de drones Yuneec organise un "French Summer Tour" jusqu'au 22 juillet 2017. La société qui compte 1 800 employés dans plusieurs pays est la 2ème marque au monde. Pour son tour de France, elle a décidé de se tourner vers le marché des professionnels, en effet, elle s'apprête à sortir son tout nouveau drône, le H520, un drône orange fluo avec un modèle de base, sur lequel on peut rajouter différents accessoires, notamment une caméra infrarouge, d'inspection ou qui permet de prendre des photos ou vidéos en hauteur. L'objet se plie en quelques secondes et pèse moins de 2kg. 

Écouter le podcast

Pour un professionnel, le coût de cette technologie qui, aujourd'hui, se situe entre 2 500 et 4 000 euros TTC est facilement et rapidement amorti. En effet, dans le bâtiment si on doit louer une nacelle à chaque fois, et bien en 2 locations le drone est compensé.

 

"Aujourd'hui, l'avenir c'est cela", nous confie Christophe Sautarel de la marque Yunnec qui était présent au Château de France à Pessac Léognan cette semaine.On a utilisé le drône en tant que grand public pour s'amuser, désormais le marché est porteur pour les professionnels. "Il y a beaucoup de fantasmes sur l'utilisation du drône, par exemple, sur la livraison de colis qui, pour l'heure, reste encore abstraite et compliquée en terme de sécurité". La société vient donc de développer ces drônes pour les pros, ceux qui ont besoin de prendre de la hauteur, pour constater des défauts sur un bâtiment, des fissures, sont donc concernés les secteurs de l'architecture, du bâtiment ou des entreprises de sécurité. L'agriculture est aussi un domaine qui se développe de plus en plus. Ce qui fait l'intérêt du drône, c'est qu'il est facile d'utilisation. 

Écouter le podcast

"La France est une terre de drones" selon Christophe Sautarel, nous sommes dans le top 5 des ventes avec par exemple, l'Allemagne et les Etats-Unis. "On dit souvent que c'est en France qu'est née l'aéronautique, c'est donc normal que le drône marche bien", conclut-il.