Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Les étapes à respecter pour ne pas regretter le prénom de son bébé !

07 août 2018 à 09h40 Par Caroline Piveteau
Crédit photo : pixabay

Lorsqu’un bébé arrive, le choix du prénom n’est pas chose facile. Pour ne pas regretter ce choix, une spécialiste de la parentalité a partagé les six étapes à ne surtout pas louper.

Classique ou original ? Accès sur un genre ou bien unisexe ? Choisir le prénom de son enfant est une étape cruciale et compliquée pour la plupart des parents. C’est donc pour cela que Michelle Woo, rédactrice spécialisée dans les questions relatives à la parentalité, a décidé de donner un petit coup de pouce aux futurs parents. En effet, dans le magazine Lifehacker, la spécialiste explique et détaille les six étapes à respecter pour ne pas regretter le choix d'un prénom.

Tout d’abord, la recherche en ligne. Une fois que vous avez un prénom en tête, tapez-le sur un moteur de recherche afin de vérifier s’il n’est pas associé à un personnage historique cruel ou à un événement négatif. Faites-le même si le prénom que vous avez sélectionné est classique, il peut y avoir des surprises.

Vient ensuite le test du « terrain de jeu ». C’est simple, criez-le de temps en temps chez vous, afin de voir quel effet cela aura lorsque vous crierez son nom au parc ou dans les rayons d’un supermarché. Troisième étape, le test de la durabilité. Pour cela, il vous suffit de réfléchir un instant pour savoir si le prénom choisi conviendra à un enfant, à un adolescent, mais aussi à un adulte, pour ne pas l'handicaper une fois qu’il sera grand.

Le plus amusant est l’étape de la traduction. Allez vite faire un tour sur un traducteur pour vérifier que le prénom en question n’a pas de signification étrange dans d’autres langues. Ensuite, l'étape de la pression qui concerne essentiellement les parents qui souhaiteraient appeler leur enfant comme une célébrité par exemple. En effet, c'est un plaisir pour les parents, mais pas sûr que votre enfant assume de s’appeler Johnny ou bien Beyoncé, juste parce que vous en êtes fan…

Pour finir, attention aux potentiels surnoms qui iraient avec le prénom. La spécialiste met en garde les parents sur la « cruauté » des enfants dans les cours de récréation qui peuvent imaginer toute sorte de surnoms plus ou moins moqueurs… À vous de jouer !