Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Libourne : le boulanger comparaît pour harcèlement moral

31 janvier 2018 à 15h07 Par Florence Jaillet
Crédit photo : Pixabay

Les faits auraient duré trois ans. Six victimes, à l'époque apprentis et employés, réclament réparation devant le tribunal correctionnel.

La liste des faits dénoncés est éloquente et surtout insoutenable. Les témoignages font état de brimades, bras tordus, humiliations. Certains parlent même de crachats dans la bouche des salariés de la part du boulanger. D'autres ont du se mettre à 4 pattes pour imiter un cochon, lécher de la farine par terre, gifler leurs collègues qui avaient fait des erreurs de caisse, se mettre nu...

Le patron a reconnu certains faits, en nie d'autres, se dit désolé parfois, invoque la dureté de la profession. Le parquet a demandé 2 ans de prison avec sursis et mise à l'épreuve avec obligation de soins. Une interdiction de gérance et d'être en contact avec des apprentis a été demandée. Le tribunal a mis sa réponse en délibéré. Elle sera rendue le 27 février.