Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

M.Pokora laisse exploser sa colère après le décès de George Floyd

29 mai 2020 à 11h00 Par A.L.
M.Pokora s'est indigné sur les réseaux sociaux suite au décès de George Floyd.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram @MattPokora

Résidant en Californie avec la mère de son fils, Christina Milian, M.Pokora a soutenu publiquement le mouvement qui dénonce la brutalité policière aux États-Unis suite au décès de George Floyd après son interpellation par les forces de l'ordre.

Ce lundi 25 mai, George Floyd, un citoyen américain noir est décédé lors d'une arrestation policière très brutale. La scène, d'une violence inouïe, a été filmée par une passante sur Facebook Live. Elle montre ainsi un policier l'immobiliser en appuyant son genou contre son cou et la victime dire à de multiples reprises : "je ne peux plus respirer". Des images qui ont profondément choqué la population de Minneapolis mais aussi le reste du pays, à l'instar de M.Pokora qui réside outre-Atlantique avec sa compagne Christina Milian. En effet, le chanteur français a pris la parole ce jeudi 28 mai sur son compte Instagram pour exprimer son indignation. "Ils ont été virés, c'est tout ? Est-ce que c'est une blague ?"a-t-il commencé en story. "Il y aura une justice, je n'arrive pas à y croire. Il y a des preuves, une vidéo... L'institution a reconnu qu'ils avaient commis une faute alors elle les a virés. Si cette erreur finit par tuer un homme, alors pourquoi ne seraient-ils pas envoyés en prison en attendant un jugement ? Les lois sont les mêmes pour tous. La vie des noirs comptent",  a-t-il conclu, révolté. 

Les célébrités montent au créneau

Dès le lendemain du drame, la police de Minneapolis a annoncé le renvoi du policier responsable de l'étranglement ainsi que trois de ses collègues présents durant la tragédie. Si l'état et les autorités fédérales ont d'ores et déjà ouverts une enquête, de nombreuses célébrités se sont également mobilisées ces derniers jours pour dénoncer la récurrence des violences policières dans le pays. Læticia Hallyday, Madonna, Justin Bieber, LeBron James, Jamie Foxx ou encore Eva Longoria en font partie.