Flash

Météo du week-end : après la pluie, le beau temps ?

11 mai 2019 à 10h45 Par A.L.
Crédit photo : Pixabay

Après un 8 mai pluvieux, les conditions météo devraient doucement s’améliorer grâce au retour du fameux anticyclone. Explications.

"Après la pluie, le beau temps !" pourrait être le mantra du week-end à venir. Entre les températures hivernales du 1er mai et les pluies intempestives de ces derniers jours, le printemps n'était malheureusement pas au rendez-vous. Mais bonne nouvelle : le soleil devrait de nouveau être de la partie dans les jours à venir. 

Samedi : encore des pluies 

Pour ce premier jour de week-end, une nouvelle dépression traversera l'est du pays apportant des pluies et averses fortes sur le Nord-Est. En effet, des frontières du nord jusqu'à l'Ile-de-France et Bourgogne-Franche-Comté, la matinée s'annoncera maussade avec un ciel couvert et des pluies souvent généralisées et durables, parfois accompagnées d'orages. De plus, le vent de sud-ouest à ouest se renforcera sensiblement, soufflant en rafales jusqu'à 60 à 70 km/h, parfois 80 km/h. 


Sur le reste du pays, la matinée sera souvent bien nuageuse avec quelques ondées par moments. Mais de la Normandie jusqu'au Massif central, les averses seront plus fréquentes et marquées jusqu'au soir. La façade atlantique aura le droit à une amélioration qui se dessinera l'après-midi avec le retour d'éclaircies. Sur le pourtour méditerranéen le ciel se dégagera plus franchement. On attend ainsi des minimales qui oscilleront de 6 à 11 degrés sur la moitié nord, 10 à 16 sur la moitié sud. Les maximales atteindront 20 à 25 degrés sur les régions méditerranéennes, elles seront en baisse partout ailleurs avec 12 à 17 degrés sur la moitié nord et 14 à 19 degrés au sud.

Dimanche : le retour du soleil

Grosse amélioration en vue pour votre journée dominicale ! Si quelques averses pourront encore être présentes sur les régions de l'est, globalement, le temps sera sec et ensoleillé sur la majeure partie du pays. Malgré tout, dans le sud, le Mistral pourra être violent en basse vallée du Rhône avec des rafales dépassant les 100 km/h.