Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

New York : un attentat à la voiture bélier

01 novembre 2017 à 14h54 Par Laure Deville
Crédit photo : pixabay

Les États-Unis ont été touchés la nuit dernière par une attaque terroriste, cette fois c’est une voiture bélier qui a fait huit morts.

La stupeur aux Etats-Unis, la ville de New York a été frappée par un attentat commis à la voiture bélier hier soir. C’est la première attaque dans la ville depuis celle du World Trade Center en 2001. Cette fois, un homme à bord d’un pickup a foncé sur des cyclistes, le bilan actuel est de huit morts dont cinq Argentins et un Belge. Le suspect de 29 ans a été arrêté et a laissé une lettre dans laquelle il assure avoir agi au nom de Daesh.

La voiture Bélier : la nouvelle méthode des terroristes…

Cette méthode utilisée par les terroristes a été analysée ces derniers mois comme la manifestation de la montée en puissance d’un terrorisme « low cost », que l’on doit à des personnes isolées et qui se radicalisent assez rapidement. Elle serait plus facile à organiser car elle ne nécessite pas une logistique importante en amont. 
En France cette menace a vraiment pris de l’ampleur après la tuerie de Nice qui a fait, le 14 juillet 2016, 86 morts et 450 blessés alors qu’un camion de 19 tonnes s’était lancé sur la promenade des anglais. 

L’Europe lourdement touchée.

Après Nice, c’est Berlin en Allemagne le 19 décembre 2016 qui a été touché par ce type d’attentat sur un marché de Noël faisant ainsi 12 morts et 48 blessés. Le 22 mars 2017, 4 personnes sont tuées à Londres sur le pont de Westminster, le 7 avril 2017 à Stockholm 5 morts et une quinzaine de blessés. Le 3 juin 2017, trois assaillants renversent des piétons à bord d’une camionnette sur le London Bridge, le bilan, 8 décès et une cinquantaine d’autres victimes à l’hôpital. Le 19 juin 2017, un individu décide sur les Champs Elysées à Paris de foncer sur un véhicule de la gendarmerie, il ne s’en sortira pas. Dernièrement, on se souvient de ce drame à Barcelone sur les Ramblas en Espagne ainsi qu’à Cambrils. C’était le 17 août 2017, ce jour-là 16 personnes sont mortes et ce drame aura fait 120 blessés.

Des solutions ?

Afin de se prévenir de ce genre d’attaques certaines villes ont décidé d’installer des blocs de bétons sur des espaces très fréquentés. Cela a été le cas à Bordeaux le long des quais depuis la fête du fleuve 2017.  Selon nos confrères de Rue 89 à Bordeaux, ces blocs sont pour l’instant loués mais pourraient rapidement être achetés par la ville. Le conseil municipal de Bordeaux qui parle d’une initiative temporaire espère trouver une autre solution, des études devraient être présentées d’ici la fin de l’année.