Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Nouvelle-Aquitaine : des agents du Parc naturel des Landes formeront d'anciens FARC

17 octobre 2018 à 16h48 Par Florence Jaillet
Crédit photo : Pixabay

Les anciens combattants repentis pourraient jouer un rôle crucial dans la préservation de la biodiversité dans les forets colombiennes. Et ce sont des néo-aquitains qui vont les former.

Former d’anciens guérilleros colombiens à devenir éco-guides, c’est l’idée lancée par l’Unesco, soutenue par l’Etat français et le ministère des Affaires étrangères. Une subvention de 30 000 euros vient d’être allouée au Parc naturel régional des Landes de Gascogne, qui a été choisi pour transmettre son expérience à ces anciens combattants, dont le mouvement a officiellement signé un accord de cessez-le-feu en 2016.

Les explications de Renaud Lagrave, vice-président de la Région Nouvelle-Aquitaine, chargé des infrastructures, des transports et de la mobilité.

Écouter le podcast

Une annonce qui a suscité la colère des élus du Rassemblement national qui n’ont pas compris « l’aveuglement d’Alain Rousset à vouloir transformer des terroristes en gentils animateurs forestiers ».

Écouter le podcast

Une collaboration qui tombe sous le sens, car les deux écosystèmes présentent des similitudes…

Écouter le podcast

Renaud Lagrave qui doit se déplacer en Colombie en décembre pour finaliser le dispositif. Le parc naturel régional des Landes de Gascogne comprend des communes comme Audenge, Le Teich, Mios, Belin-Beliet, Marcheprime, Salles, Le Barp ou encore Lugos.