Nouvelle-Aquitaine : les forains déposent un référé devant le Conseil d'Etat

WIT FM
Ils réclament une réouverture immédiate des fêtes foraines.
Crédit: Pixabay - Image d'illustration

19 mai 2021 à 10h13 par Florence Jaillet

Les forains sont mobilisés à travers toute la France ce mercredi 19 mai, jour de réouverture des terrasses, cinémas et musées... mais pas des fêtes foraines.

Les forains espèrent pouvoir ouvrir rapidement ! Ils devaient déposer, en début d'après-midi ce mercredi 19 mai, un référé devant le Conseil d’Etat, pour rouvrir, au même titre que les musées, cinémas et terrasses… Ce même Conseil d'Etat qui avait jugé, en janvier, une réouverture envisageable, en même temps que les autres commerces et lieux culturels, quand la situation sanitaire le permettrait.


Seulement voilà, tout rouvre. Mais pas les fêtes foraines. Les forains s’estiment être les grands oubliés du déconfinement. Norman Bruch, vice-président de la Fédération des forains de France, qui organise le mouvement de protestation en Gironde, va jusqu'à parler de discrimination. A titre de comparaison, il cite la rue Sainte-Catherine à Bordeaux, les marchés, sans jauge... ou encore les salles de spectacle, fermées, qui vont pouvoir recevoir du public assis. "On aurait pu reprendre ce week-end avec de petites fêtes foraines de moins de 50 forains, mais on nous en empêche", déplore Norman Bruch.



Le vice-président de la Fédération des forains de France explique avoir reçu hier soir à 23 h, le protocole sanitaire de réouverture que les professionnels réclament depuis le mois de mars, précisant une jauge de 4m2 par visiteur au 9 juin prochain. Le décret est paru ce matin, dans la foulée, mais là, aucune mention d'une date de réouverture. "Ça va être compliqué d'organiser la tenue de nos évènements avec les mairies, qui ne vont pas vouloir s'engager dans ces conditions".


Les forains organisaient ce matin, entre 6h30 et 10h, une opération "péage gratuit" à Virsac sur l’A10. Ils se sont ensuite rassemblés au centre routier de Bordeaux Lac. Finalement pas d’autre opération prévue ce mercredi après-midi (ils pensaient à une opération escargot sur la rocade bordelaise, ou bien un rassemblement avec leurs camions devant la préfecture, mais ont préféré ne pas gâcher la fête des Bordelais en ce premier jour de réouverture) mais d’autres, de plus grande envergure encore, pourraient être organisées d’ici une semaine, si rien ne bouge.