Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Pessac : il commercialisait des sondes cardiaques non conformes

09 janvier 2018 à 08h20 Par Diane Charbonnel
Crédit photo : pixnio

Le PDG de la société Somedics à Pessac a été condamné à un an de prison avec sursis lundi par le tribunal correctionnel de Bordeaux.

Les faits remontent à 2011. Cette année là, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé décide de suspendre les activités de la société Somedics à Pessac. L’entreprise qui fabrique des sondes destinées aux pacemakers n’aurait pas été en mesure de respecter la nouvelle réglementation imposée en 2010. 500 sondes sont placées sous scellés. Avec l’aide d’un salarié, ancien gendarme, le PDG de Somedics va réussir à récupérer ces sondes cardiaques non conformes et va les commercialiser. Elles seront finalement retrouvées dans des hôpitaux un an plus tard en 2012.

Le patron a été convoqué devant le tribunal correctionnel de Bordeaux six ans après les faits. Il a été condamné lundi à un an de prison avec sursis et 8 000 euros d’amende. Son complice a également été condamné à trois mois de prison avec sursis et 1 500 euros d’amende. Les sondes ne s’étaient pas avérées dangereuses pour les patients implantés.