Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Pierre Hurmic : "la magie de Noël sera conservée", même sans sapin géant place Pey-Berland

11 septembre 2020 à 15h01 Par Florence Jaillet
Une économie de 60 000 euros serait ainsi réalisée.
Crédit photo : Pixabay - Image d'illustration

Sous le feu des critiques, le maire de Bordeaux s'est exprimé aujourd'hui, dans un communiqué, sur la disparition programmée du sapin de Noël de la place Pey-Berland pendant les fêtes de fin d'année.

"La magie de Noël sera conservée", a tenu à rassurer Pierre Hurmic, dans un communiqué ce vendredi. Le maire de Bordeaux s’explique, au lendemain de l’annonce de la disparition programmée du sapin de Noël géant de la place Pey-Berland. Une annonce qui a fait réagir sur les réseaux sociaux. 

"Pourquoi dépenser près de 60 000 euros", demande-t-il, "auxquels s’ajoutent d’importants coûts induits, écologiques et économiques ?" (traversée de la moitié de la France en camion et en convoi exceptionnel, quatre nuits d'installation avec douze agents mobilisés en horaires de nuit avec trois nacelles et une grue de 30 tonnes, mise en lumière de 10 km de guirlandes électriques, vandalisme fréquent induisant des coûts de gardiennage de nuit...)

Le budget économisé sera consacré, dit-il, à des associations caritatives, commerciales et culturelles qui "assureront la féérie de la place durant cette période de communion et de solidarité". Mais, Pierre Hurmic l'a confirmé, les arbres vivants de la place Pey-Berland et de la place Jean-Moulin adjacente seront illuminés. 

Le maire s'est dit "ouvert à toutes les propositions permettant d’animer la place à Noël".