Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Pollution en Gironde : la vitesse sur les routes réduite de 20km/h

22 juin 2017 à 13h33 Par Rédaction

Avec la chaleur, la pollution à l'ozone s'invite dans la région. Le préfet de Gironde a décidé de réduire la vitesse maximale sur les routes de 20km/h.

On pouvait s’y attendre avec cet épisode de canicule qui s’est abattu sur la région depuis le week-end dernier. Un pic de pollution a été enregistré dans le Sud-Ouest et notamment en Gironde. Le dispositif d’alerte pollution à l’ozone a été déclenché. Le préfet du département a pris un arrêté pour réduire la vitesse maximale autorisée de 20km/h sur l’ensemble de la rocade bordelaise. L’A62, l’A63, l’A10 et la N89 sont aussi concernées. Tous les conducteurs devront lever le pied. La vitesse sera limitée à 110km/h sur les portions d’autoroutes limitées à 130km/h. Elle sera limitée à 90km/h sur les portions de routes limitées à 110km/h et à 70km/h sur les portions limitées à 90km/h. Cette limitation de vitesse est entrée en vigueur ce mercredi soir. Elle court jusqu’à la fin de l’épisode de pollution. Les panneaux à message variable sur les autoroutes et nationales de la région informeront les conducteurs.

Des recommandations à suivre

La préfecture appelle les personnes les plus vulnérables et sensibles à rester vigilantes pendant cet épisode de pollution. Les femmes enceintes, les nourrissons, les jeunes enfants, les personnes de plus de 65 ans ou encore les personnes asthmatiques ou encore souffrant de pathologies cardio-vasculaires sont concernées.

  • Limitez autant que possible les déplacements l’après-midi.
  • Limitez la pratique d’activités physiques et sportives intenses aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

En cas de symptômes, la préfecture rappelle qu’il ne faut surtout pas hésiter à consulter son médecin.

L’Atmo Nouvelle-Aquitaine, chargée de la surveillance de la qualité de l’air, a publié ce jeudi matin un nouveau bulletin. Pour l’instant, seule la Gironde est concernée par ce pic de pollution dans la région.