Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Pourquoi il ne faut surtout pas boire un café dès le matin

12 août 2018 à 10h45 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : Pixabay

Le matin, tant que j’ai pas mon café, ce n’est pas la peine de me parler…" Une phrase prononcée très souvent par les amateurs de café qui ne jurent dès le matin que par l’effet magique de leur boisson préférée. Et si boire trois tasses par jour de ce breuvage éloigne les maladies cardio-vasculaires et le diabète de type II, le timing pour les ingurgiter est crucial pour votre santé.

C’est l’heure de boire la tasse

C’est en effet ce qui fera la différence sur le véritable coup de fouet que peut donner l’absorption de café. Le matin, dès le réveil, notre corps libére instantanément une forte dose de cortisol, une hormone anti-stress qui nous aide à mettre nos sens en éveil et à être plus en forme. Soit exactement le même effet que la caféine. D'après Steven L. Miller, un américain spécialiste en neurosciences, formé à la Geisel School of Medicine, cité par le quotidien allemand Die Welt, les deux substances rentrent donc en conflit et diminuent la puissance du boost qu’elles devraient nous donner.

Le cortisol est produit naturellement par notre corps, généralement entre 8 et 9 heures, 12 et 13 heures et de 17h30 à 18h30. Il est donc préconisé de ne pas boire de café sur ces tranches horaires, et de privilégier ce plaisir caféiné entre 9h30 et 11h30, puis entre 13h30 et 17h. A ces moments-là, le café prendra le relai du cortisol, nous redonnant, par là même, de l’énergie. Même chose pour les lève-tôt : pas de café au réveil, laissez faire le cortisol.

Pour ceux qui se demandent alors dans quoi ils vont bien pouvoir tremper leurs tartines, vous pouvez sans problème vous servir de la chicoré, du maté ou du décaféiné.