Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Près d’un salarié sur deux se sent en « détresse psychologique »

20 avril 2020 à 14h59 Par Virgil Bauchaud
Crédit photo : Pexels

Les salariés français sont très largement impactés par ce contexte particulier. Selon un sondage, le confinement ou la crainte du virus provoquent une détresse psychologique chez 44% d’entre eux. Et d’autant plus pour les femmes.

Enchainer de longues réunions en visioconférence, être au chômage partiel, avoir peur de sortir pour ceux qui ne sont pas en télétravail : les salariés vivent mal cette période de confinement. Selon un sondage OpinionWay pour Empreinte Humaine* dévoilé ce lundi, 44% des salariés ressentent une « détresse psychologique » en cette période de confinement. Près de deux sondés sur dix évoquent même une détresse élevée. Un quart d’entre eux est même dans la nécessité d’un accompagnement. 

La motivation en prend aussi un coup

Le sondage révèle par ailleurs que les femmes sont davantage concernées. « Charge mentale alourdie et cumul des rôles obligent (…) elles sont 22% à être en détresse élevée, contre 14% chez les hommes », précise le communiqué. En tout cas quel que soit le sexe, le confinement touche un autre point sensible : la motivation professionnelle. Elle se serait dégradée pour 26% des salariés. Le chiffre grimpe même à 31% en région parisienne.


*Sondage réalisé en ligne entre le 31 mars et le 8 avril 2020 auprès d’un échantillon de 2003 salariés.