Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

« Profilage » : l’acteur Jean-Michel Martial meurt à l’âge de 67 ans

18 octobre 2019 à 14h00 Par A.L.
L'acteur, qui jouait le père de d'Elsa dans la série "Plan Coeur", vient de mourir à l'âge de 67 ans.
Crédit photo : TF1

Le comédien Jean-Michel Martial, metteur en scène et homme engagé pour l’Outre-mer, notamment connu pour son rôle du commissaire Grégoire Lamarck dans la série "Profilage", est mort à l'âge de 67 ans.

Le monde du petit écran est en deuil. Le comédien Jean-Michel Martial, connu au théâtre mais aussi à la télévision et au cinéma, est mort à l'âge de 67 ans dans la nuit du 17 octobre, des suites d'une longue maladie, comme le rapporte le magazine Paris MatchConnu entre autres pour son rôle dans la série policière de TF1 baptisée Profilage où il incarnait le commissaire Grégoire Lamarck, l’acteur et président du Crefom (Conseil représentatif des Français d'outre-mer) était en effet très connu des amateurs de séries télévisées. S'il a notamment joué Philippe, le père de l'héroïne Elsa, dans Plan cœur la série de Netflix, il a également participé à d'autres programmes tels que Les Cordier, juge et flic, Plus belle la vieCamping Paradis ou encore Braquo.  

Voir cette publication sur Instagram

Qui dit super équipe dit supers délires #Plancoeur #plancoeurNetflix 🤪❤️

Une publication partagée par PlanCœur Netflix (@plancoeurnetflix) le

Voir cette publication sur Instagram

Je n’ai pas les mots... 😢🙏❤️ #jeanmichelmartial #profilageoff #profilage #profilage10

Une publication partagée par ProfilageOFF (@profilageoff) le

Les célébrités lui rendent hommage

Depuis l'annonce de son décès, nombreuses sont les célébrités qui rendent hommage à cet homme né de parents Guadeloupéens en 1952 à Madagascar. "Au revoir mon cher collègue et ami. Ton talent, ta voix, ta douceur et ta force… Ta gentillesse… Le commandant est triste de dire au revoir à son commissaire. Repose en paix, cher Jean-Michel", a écrit Philippe Bas, son coéquipier de Prolifage. "On se reverra de l’autre côté… Je t’embrasse toi, ton âme, ta mémoire et tous les tiens, proches, famille et amis… Love", a-t-il conclu.

Shy'm, qui remplacera Juliette Roudet dans la saison 10 de Profilage, s'est elle aussi exprimée. "Il y a quelques mois je rencontrais un homme formidable, rempli d’amour et de tendresse. Il y a quelques mois, je donnais ma toute première réplique à ce sourire désarmant, à ces yeux aussi généreux que sincères. Il y a quelques mois, je pensais aux prochains... Il y a quelques mois. Tu manques déjà Jean-Michel", a-t-elle écrit tandis que Vanessa Valence, alias le lieutenant Frédérique Kancel entre 2009 et 2015 dans la série de TF1 lui a aussi rendu un hommage poignant : "Jean-Michel, j'ai eu une chance immense de travailler à tes cotés pendant 5 années. Je t'appellais "The boss" .... cela te faisait rire ...et pourtant.... tu en étais un. Tu étais présent, droit, rassurant et bienveillant avec tes partenaires. Tu as toujours été là pour moi pendant notre aventure profilesque. J'ai pu t'observer et me nourrir de ton experience et de ton talent .Travailler avec toi à été d'une simplicité magique. Je remercie la vie d'avoir pu partager un petit bout de chemin avec un homme aussi humain et talentueux que toi. Je ne t'oublierai pas Boss ! Je ne vous oublierai pas Monsieur Jean-Michel Martial".

Voir cette publication sur Instagram

Jean-Michel, j'ai eu une chance immense de travailler à tes cotés pendant 5 années. Je t'appellais "The boss" .... cela te faisait rire ...et pourtant.... tu en étais un. Tu étais présent, droit, rassurant et bienveillant avec tes partenaires. Tu as toujours été là pour moi pendant notre aventure profilesque. J'ai pu t'observer et me nourrir de ton experience et de ton talent .Travailler avec toi à été d'une simplicité magique. Je remercie la vie d'avoir pu partager un petit bout de chemin avec un homme aussi humain et talentueux que toi. Je ne t'oublierai pas Boss ! Je ne vous oublierai pas Monsieur Jean-Michel Martial. #Jeanmichelmartial

Une publication partagée par Vanessa Valence (@vanessavalenceofficiel) le

Malheureusement, Jean-Michel Martial combattait sa maladie dont il s'était su atteint alors que la pièce de théâtre Edmond triomphait sur les planches depuis seulement quelques semaines. "On lui a demandé ce qu'il voulait faire, il a dit : 'Je veux jouer'", a raconté le metteur en scène Alexis Michalik au journal Le Parisien. "Et il a joué jusqu'au bout, autant qu'il a pu, alternant les phases de jeu avec les soins, c'était très touchant", a-t-il continué. "Avec le personnage d'Honoré, ça a été une rencontre. Il y avait comme une évidence, il avait déjà tout en lui, la douceur, l'humanité… Il sera à jamais le créateur d'Honoré. C'était un amour d'homme, un sucre, une douceur. C'est rare de rencontrer quelqu'un qui fédère autant, il était aimé de tous, toujours philosophe, calme, et avec sa grosse voix, dès qu'il parlait, tout le monde l'écoutait", a souligné le metteur en scène.