Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Smallville : Kristin Kreuk impliquée dans un trafic d’esclaves sexuelles ? Elle répond

01 avril 2018 à 18h45 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : Instagram

Kristin Kreuk a fait partie d’une secte qui devait fournir des femmes à son gourou. Et le rôle que l’actrice tenait dans l’organisation reste très obscur.

Kristin Kreuk n’avait vraiment pas besoin de ce genre de publicité. Pourtant, son nom a été cité dans une affaire pas très reluisante. L’ancienne interprète de Lana Lang dans la série Smallville a néanmoins tenu à rétablir sa vérité.

Kristin Kreuk au service d’un gourou ?

En effet, le nom de l’actrice fait partie d’une liste de membres d’une secte dont le gourou, Keith Raniere, a été arrêté dimanche dernier. Appelée NXIVM (prononcé « Nexium »), cette société était au départ censée mettre en place des cours de développement personnel. En parallèle, l’homme de 57 ans, accusé de trafic sexuel, asso­cia­tion de malfai­teurs et menaces, avait alors créé DOS, une organisation dans laquelle les femmes, esclaves ou maîtres, devaient avoir des relations sexuelles avec lui. Et Kristin Kreuk était bel et bien inscrite à NXIVM de 2005 à 2012. Et des soupçons existent quant à son implication dans le recrutement de ces esclaves sexuelles, qu’elle aurait pu faire venir grâce à sa notoriété de l’époque.

Et si l’actrice de 35 ans ne nie pas son ancienne appartenance à NXIVM, elle réfute catégoriquement le reste des accusations. Elle s’est exprimée sur le sujet par le biais de son compte Twitter.

Quand j'avais 23 ans, j'ai suivi le séminaire 'Executive success Program' auprès de NXIVM, qui me semblait être un cours de développement personnel pour m'aider à vaincre ma timidité. J'ai quitté cette organisation il y a cinq ans et n'ai eu que très peu de contacts avec ceux qui y sont toujours impliqués. Les accusations selon lesquelles je faisais partie des proches ou ai recruté des femmes en tant qu' 'esclaves sexuelles' sont ouvertement fausses.

Retrouvé au Mexique, le gourou Keith Raniere risque de passer le reste de ses jours en prison. Quant à Kristin Kreuk, seule la suite de l’enquête pourra l’incriminer ou l’innocenter dans son rôle présumé.