Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Soprano est méconnaissable sur ces photos de son enfance (Vidéo)

28 septembre 2018 à 12h25 Par Aurélie Amcn
Crédit photo : Soprano

Soprano se souvient de son enfance à Marseille et de ses débuts dans la musique. Pour l’occasion, il dévoile quelques clichés de lui tout petit. On le reconnaît à peine. Regardez !

Soprano sera très prochainement à l’affiche de The Voice Kids, aux côtés d’Amel Bent, de Jenifer et Patrick Fiori (le 12 octobre prochain). À quelques jours seulement de cette nouvelle saison, les coachs se dévoilent, chacun leur tour, sur le site de TF1 dans une séquence #Remember. Si Amel Bent nous a expliqué comment Mariah Carey avait changé sa vie ou encore à quel point elle était coquette et dissipée à l’école, aujourd’hui, le chanteur Soprano évoque à son tour ses débuts dans la musique et revient sur son enfance… 

« A 5 ans, je découvre Michael Jackson et je pense qu’à la musique. Le premier clip que j’ai vu, c’était Thriller en 1984 et j’étais fou : je voulais danser le break, en même temps, je voulais faire le moonwalk », commence-t-il par nous raconter son histoire alors qu’une première photo de lui enfant apparaît à l’écran (vidéo ci-dessous). Et à l’époque, Soprano avait des cheveux ! On le reconnaît à peine, d’ailleurs. Après avoir découvert le Roi de la pop avec ses frères et sœurs, Soprano décide de monter son tout premier groupe de musique. Une photo de la fratrie s’affiche et là encore, le Marseillais est méconnaissable, mais pas moins adorable avec sa bouille enfantine. « On s’imaginait qu’on était les Jackson 5. On montait sur mon lit, on imaginait que les raquettes étaient des guitares, le balai était le micro », se souvient-il. 



Mais, sa toute première expérience de chant était au sein de « La Madrassah », une sorte de gospel, comme il nous l’explique dans la vidéo ci-dessus : « C’est là qu’on m’appelait Soprano, justement. Et c’est là que j’ai commencé à chanter, j’avais à 6-7 ans. On m’appelait Soprano parce que je faisais que chanter en aigu ». Cependant, le rap arrive aussi très vite dans la vie du petit Saïd (son vrai prénom) : « Quand tu viens d’un quartier, le rap est présent, donc j’étais le premier rappeur-chanteur. J’ai fait ça toute ma vie : chanter, rapper, chanter, rapper depuis que j’ai 5 ans jusqu’à aujourd’hui ».