Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Taillan-Médoc : les travaux de déviation vont pouvoir se poursuivre

18 décembre 2020 à 11h54 Par Diane Charbonnel
Les travaux de la déviation du Taillan-Médoc devraient être terminés en 2022.
Crédit photo : Pixabay - photo d'illustration

Le Conseil d’État a rejeté, jeudi 17 décembre, la demande de suspension des travaux de la déviation du Taillan-Médoc déposée par une association de protection de la nature. Les travaux vont donc se poursuivre.

Le Conseil d’État a estimé, jeudi, qu’il n’y avait pas lieu de suspendre les travaux de déviation du Taillan-Médoc. Depuis plusieurs années, l’association Natur’Jalles tente de faire arrêter ce chantier, estimant que cette déviation pourrait avoir un impact sur la réserve en eau potable située dans le secteur, en profondeur.

Natur’Jalles avait déposé un premier recours pour faire suspendre les travaux auprès du tribunal administratif de Bordeaux en début d’année. Une demande qui avait été rejetée.

L’association s’était donc pourvue en cassation, ce qui a mené le dossier devant le Conseil d’État qui a une nouvelle fois rejeté sa demande. Selon Sud Ouest, la juridiction considère que les travaux « se déroulent selon les conditions demandées par le Conseil national de protection de la nature ». Ils vont donc pouvoir se poursuivre. La déviation pourrait être mise en service en 2022.

L’objectif sera de fluidifier le trafic dans le centre-ville du Taillan-Médoc qui voit défiler, tous les jours, 20 000 véhicules.