Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Un réseau de recel démantelé à Bordeaux

21 février 2020 à 13h13 Par Laure Deville
Les receleurs utilisaient de jeunes des squats pour effectuer les cambriolages.
Crédit photo : Rédaction WIT FM

L’opération a été menée par le groupe d’enquête "mineurs non accompagnés" mardi dernier. Huit personnes ont été placées en garde à vue.

 « C’est une vraie organisation criminelle ! »

Ce sont les mots de Ronan Illien commandant de police de Bordeaux et qui fait partie du groupe d’enquête MNA. Depuis le mois de novembre, les policiers étaient sur la trace d’un vaste réseau qui commettait des vols et cambriolages sur l’ensemble de la Gironde.

Il s ‘agissait d’une vraie entreprise familiale originaire d’Algérie. Les membres effectuaient une fois par mois des allers retours avec l’Algérie pour revendre la marchandise. C’est dans ce cadre là que, mardi, les policiers ont pu les interpeller avec une voiture pleine à craquer de marchandises. Des perquisitions ont été menées au domicile des mis en cause. Voici ce qui a été retrouvé :

  • 91 téléphones volés, des vélo, des appareils Hifi, 19 PC portables, des tablettes, 25 montres et de nombreux bijoux en or
  • 589 boîtes de médicaments de type opioïde
  • 37 155 euros et 2 véhicules

Quatre personnes devaient étre mises en examen dans la journée.

Le réseau utilisait les mineurs algériens et marocains qui se trouvent dans les différents squats de Bordeaux. C’est eux qui commettaient les braquages ou les vols à la tire. Ils étaient exploités, drogués afin de mettre en place une relation de dépendance

Depuis le 2 septembre, le groupe d’enquête « mineurs non accompagnés » de Bordeaux est en action. Elle est composée de cinq personnes et à la vue du démantèlement de ce réseau dont l’enquête se poursuit, elle devrait continuer à se développer.