Violences samedi à Bordeaux : un casseur présumé devant la justice

WIT FM
Le casseur présumé comparaitra ce mardi devant le tribunal correctionnel de Bordeaux.
Crédit: Pixabay

1er décembre 2020 à 9h32 par Diane Charbonnel

Un jeune homme de 19 ans, soupçonné d'avoir participé aux actes de vandalisme commis samedi à Bordeaux après la manifestation contre la loi « sécurité globale », comparaitra ce mardi après-midi devant le tribunal correctionnel de Bordeaux.

La réouverture des commerces, samedi à Bordeaux, a été entachée par ces actes de violence commis juste après la manifestation contre la loi de « sécurité globale ». Des casseurs s’en sont pris à des commerces de la rue Sainte-Catherine. Des vitrines ont notamment été brisées. Trois personnes ont été interpellées après les faits. Parmi elles, un jeune homme de 19 ans, sans emploi et inconnu de la justice. Il sera jugé, ce mardi après-midi, devant le tribunal correctionnel de Bordeaux dans le cadre d’une comparution immédiate. Selon nos confrères de Sud Ouest, le jeune homme est accusé d’avoir incendié des poubelles et d’avoir donné des coups de pied dans des vitrines. Il aurait indiqué aux enquêteurs avoir agi par mimétisme.