Info locale

Votre commune a-t-elle assez de logements sociaux ?

06 novembre 2017 à 14h38 Par Klervi Le Cozic
Crédit photo : Pixnio

L’amende pourrait être multipliée par quatre pour les communes qui ne respectent pas le quota de logements sociaux.

Quelles sont les villes en retard en matière de construction de logement HLM ? Le ministère du logement et de l’habitat durable a mis en ligne un site pour tester sa commune. Chaque habitant peut savoir si sa ville respecte la loi, ou pas.

En effet, depuis 2000, la loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain) oblige les communes de plus de 3 500 habitants à avoir entre 20 et 25 % de logements sociaux.

Certaines communes, par manque de place ou par volonté politique freinent la construction de logements sociaux. Elles sont donc soumises à une amende. C’est cette amende qui pourrait être multipliée par quatre pour inciter les communes récalcitrantes à respecter la loi SRU. Une demande qui vient d’être formulée par la commission nationale SRU auprès de l’État.

Les communes de l’agglomération bordelaise sont-elles concernées ? Voici les résultats des 28 communes de la métropole sachant que toutes ces données sont basées sur un inventaire des logements sociaux au 1er janvier 2015.

 Certaines respectent leurs obligations en matière de logements sociaux comme à Bègles, Pessac, Talence, Floirac, Cenon, Lormont, Bassens, Blanquefort et Eysines.

 D’autres ne remplissaient pas leurs obligations en matière de logements sociaux en 2015. Pour toutes ces communes, le taux légal de logements sociaux à atteindre pour 2025 sera de 25 % : certaines sont loin du compte. Par exemple Saint-Aubin-de-Médoc ne comptait que 9,71 % de logements sociaux en 2015.

 

Saint-Aubin-de-Médoc : 9,71 %

Parempuyre : 10,18 %

Le Taillan-Médoc : 11,44 %

Martignas-sur-Jalles : 15,10 %

Bordeaux : 16,86 %

Saint-Médard-en-Jalles : 18,39 %

Gradignan : 18 ,91 %

Villenave-d’Ornon : 19 %

Bruges : 19,87 %

Ambarès-et-Lagrave : 20,39 %

Le Bouscat : 21,85 %

Le Haillan : 22,85 %

 Artigues-près-Bordeaux : 23,20 %

Mérignac : 24,51 %

Enfin, 5 communes de la métropole bordelaise ne sont pas concernées par la loi SRU, soit parce qu'elles ne sont pas situées en territoire SRU, soit parce que, situées en territoire SRU, elles ne dépassent pas les seuils de population d’application du dispositif. C’est le cas d’Ambès, Saint-Vincent-de-Paul, Saint-Louis-de-Montferrand, Carbon-Blanc et Bouliac.

Pour toutes les autres communes de Gironde ou de Dordogne il vous suffit d’entrer son nom complet sur le site du ministère du Logement de l’Habitat durable.

crédits : picjumbo