Nouvelle-Aquitaine : Les réserves de sang sont au plus bas, l'EFS s'inquiète

Don de sang
L'EFS tire la sonnette d'alarme : les réserves de sang ne sont pas suffisantes
Crédit: CCo

9 septembre 2021 à 7h00 par Clara Echarri

L'EFS Nouvelle-Aquitaine lance un appel aux dons. Les stocks sont loin d'être suffisants pour subvenir aux besoin des différents services hospitaliers

"Il faut que les gens viennent donner pour faire remonter les stocks". Le Docteur Fabien Lassurguère, responsable régional des prélèvements, lance un appel pour l'Etablissement Français du Sang (EFS). En Nouvelle-Aquitaine, les 1000 dons quotidiens ne sont pas atteints. 

Les réserves doivent normalement couvrir 12 jours. Or, pour certains groupes sanguins, elles sont en dessus des huit jours. Un seuil critique, surtout au vu des nombreux services qui peuvent bénéficier de ces poches de sang. "Je pense à tous les services de cancérologie où il faut transfuser régulièrement les patients, certains en ont besoin quotidiennement. Les services de traumatologie, qui vont devoir parfois transfuser des accidents grave. Je pense aux services d'obstétrique, avec parfois des accouchements qui peuvent être hémorragiques..."

Un don de sang peut sauver jusqu'à trois vies, avec l'utilisation notamment des plaquettes, des globules rouges et du plasma. Les produits sanguins ayant une durée de vie limitée après prélèvement il est importants que le dons soient réguliers. 

"Il n'y a pas de solution alternative, il n'y a pas de produit qui remplace le sang" martèle le médecin, "on a vraiment besoin de retrouver les gens sur nos collectes". 

Pour donner son sang, il est conseillé de prendre rendez-vous en ligne sur le site de l'EFS

I