Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus

La Minute Eco : c’est le moment de régler votre taxe foncière

05 octobre 2020 à 06h45

Si vous ne l’aviez pas déjà téléchargée sur impots.gouv.fr, la taxe foncière 2020 a dû vous arriver par courrier. Si vous n’avez rien reçu, ce n’est pas une bonne idée de faire le mort, car la relance, elle, vous arrivera à coup sûr par la Poste, avec une pénalité de retard d’au moins 10 %.

La date limite pour régler la taxe foncière est fixée comme chaque année au 15 octobre. Vous avez donc 10 jours, pas un de plus, pour aller payer dans un centre des impôts ou pour envoyer un chèque, ou bien le déposer dans la boîte du centre.

Mais si vous décidez de payer en ligne, vous bénéficiez d’un petit sursis. La date limite de règlement en ligne est cette fois fixée au 20 octobre. Mieux encore, si vous remplissez un mandat SEPA pour autoriser le prélèvement de l’impôt, celui-ci n’interviendra pas avant le 26 octobre.

Maintenant, vous ne pouvez pas payer la taxe foncière, car l’argent n’est pas là. Pas de panique : il est encore temps pour demander un délai. Le meilleur moyen, c’est d’envoyer un courrier électronique à votre centre des impôts depuis la messagerie sécurisée de votre espace personnel, sur impots.gouv.fr. Vous expliquez pourquoi vous ne pouvez pas payer. De l’arrêt maladie à la perte d’emploi en passant par le divorce ou des difficultés financières récurrentes, tout est acceptable, tout est valable, pour demander des facilités de paiement.

Ensuite, proposez - de vous-même - un échéancier. Vous pouvez tenter d’étaler le paiement sur six mois, si vous pensez pouvoir tenir les échéances. Avec un peu de chance, ce sera accepté. Vous pouvez aussi faire cette demande par courrier, avec, idéalement, le premier chèque de la première échéance dans l’enveloppe.

Enfin, si vous ne pouvez vraiment pas payer, alors, tentez la demande de remise gracieuse. Si votre situation financière est jugée suffisamment compliquée, vous pouvez espérer l’obtenir.