Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus

La Minute Eco : l'état du marché automobile

25 mai 2020 à 06h45

Bonjour à tous !

400 000. Oui, 400 000 voitures neuves attendent de trouver preneur chez l’ensemble des concessionnaires automobiles de France et de Navarre. Des voitures qui auraient du être vendues au cours des trois derniers mois mais évidemment, avec le confinement, le marché s’est effondré : - 90 % au mois d’avril. En mai, la reprise est très timide depuis le début du déconfinement.

Conséquence : tous les connaisseurs du marché automobile s’entendent pour dire que ces ventes ne seront pas rattrapées, car elles ne seront pas reportées dans le temps. Résultat, Le but avoué de la profession, c’est désormais de tenter de limiter la casse.. Il y a plusieurs centaines de milliers d’emplois en jeu derrière, rien qu’en France. 

Pour cela, on commence à connaître le plan de secours du gouvernement. il annonce le grand retour des primes à l’achat pour les voitures thermiques, et pas seulement pour les voitures électriques ou hybrides. 

Ce qui n’est pas encore tranché, au moment où j’enregistre cette chronique, c’est de savoir si l’aide ne profitera qu’aux voitures neuves, ce qui serait logique, vu l’objectif poursuivi, ou s’il y aura aussi un coup de pouce à l’achat d’une voiture d’occasion récente.

En tout cas, retenez que si vous devez changer de voiture, ou encore, équiper un enfant qui a son permis et a besoin d’une voiture pour aller travailler, c’est le moment d’ouvrir les yeux. 

Dans les prochaines semaines, il y a fort à parier que les prix seront cassés par certains concessionnaires, condamnés à se débarasser, coûte que coûte, d’une partie de leur stock, pour faire rentrer de l’argent frais. Combiné aux aides qui sont en préparation à Matignon et à Bercy, vous pourriez faire jusqu’à 50% d’économies à l’achat d’une voiture, par rapport aux prix d’avant la crise...

A demain.