La Minute Eco : la vente des masques

08 mai 2020 à 06h45

Bonjour à tous !

A quelques jours du déconfinement, ou plutôt, du début lent du déconfinement, la chasse aux masques atteint son paroxysme. De nombreuses grandes surfaces ont été dévalisées, et n’ont déjà plus de stocks disponibles. 

Mais dans d’autres magasins, une pratique totalement illégale a été relevée par l’association 60 millions de consommateurs : l’obligation d’acheter autre chose avec les masques.

Cette pratique, appelée “vente liée”, est pourtant parfaitement interdite en France. Contraindre un consommateur à acheter un produit ou un service, pour en obtenir un autre, gratuitement, ou en payant, est illégal.

En revanche, limiter le nombre d’exemplaires de masques que l’on peut acheter par personne, c’est parfaitement légal. Même si vous êtes cinq, six ou huit dans votre foyer. Maintenant, bien sûr, rien ne vous interdit de tenter de négocier. Si vous avez une carte de famille nombreuse, par exemple, qui permet de connaitre le nombre d’enfants à charge, ne vous privez pas de la montrer pour obtenir une ou deux boites de masques en plus.

De même, réserver la vente d’un produit aux détenteurs d’une carte de fidélité est aussi parfaitement légal, pourvu que les clients en soient informés. D’autant plus si l’obtention de la carte de fidélité est facile et gratuite, ce qui est en réalité toujours le cas.


Maintenant, sachez qu’il existe de plus en plus de modèles de masques en plastique, réutilisables, dans lesquels il suffit de glisser un filtre en tissu. Comme le port du masque risque d’être obligatoire pendant un petit bout de temps, c’est peut etre une bonne idée d’investir.. D’autant que l’on en trouve à partir de 5 euros l’unité, avec 10 filtres...

Bon week-end, et à demain !