Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus

La Minute Eco : le marché automobile d'occasion

10 juin 2020 à 06h45

Bonjour à tous,

On a beaucoup parlé des conséquences du confinement sur les professionnels de l’automobile. Ils se sont retrouvés avec plus de 400 000 voitures neuves sur les bras et aujourd’hui, les offres promotionnelles envahissent les écrans publicitaires pour aider à écouler les stocks. Réjouissez-vous, votre radio préférée en a besoin pour vivre.

On a en revanche beaucoup moins parlé des conséquences du confinement sur le marché de l’occasion. Pourtant, il se vend plus de 500 000 voitures d’occasion par mois en France. Sachant que les transactions ont chuté de 80 % en moyenne, il y a donc au bas mot un million de voitures d’occasion en trop sur le marché. 

Logiquement, cela devrait contribuer à faire baisser les prix. Mais il n’en est rien ! Les vendeurs particuliers n’ont évidemment pas la même perception et la même connaissance du marché. Résultat : les délais de vente s’allongent considérablement. il n’est pas rare de voir stagner des annonces vieilles de plusieurs semaines, voire, de plusieurs mois, sans que le vendeur n’ose baisser le prix. A la fois parce qu’il ne veut pas dévaloriser son bien, à la fois parce qu’il a besoin de la somme pour acheter une autre voiture.

Mon conseil du jour va donc être simple : si vous avez besoin de changer de voiture, ou d’équiper un membre de votre foyer, le marché de l’occasion entre particuliers n’est sans doute pas une bonne idée. 

Les professionnels croulent en effet sous les voitures d’occasion, reprises en échange de l’achat d’une voiture neuve. Et eux, pour le coup, sont parfaitement disposés à faire des rabais sur les prix. Sur un site comme la Centrale, ou l’on trouve beaucoup d’annonces de pros, on peut trouver des annonces parfois à 30% en dessous du prix du marché.

En prime, chez un pro, vous bénéficiez toujours d’une double garantie en cas de souci : une garantie légale et une garantie commerciale. Et beaucoup consentent à vous faire l’avance des aides gouvernementales, si vous pouvez en bénéficier.