Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus

La Minute éco : le vélo électrique se démocratise

06 mars 2020 à 06h00

Si, si. Un jour, les beaux jours seront de retour, et vous pourrez programmer une balade à vélo pour le week-end ou décider d’enfourcher la petite reine pour aller travailler.

C’est trop loin ? Ou encore trop fatigant ? Alors, il est peut-être temps de passer au vélo électrique. Le produit se démocratise, et l’on trouve maintenant des VAE, c’est leur nom officiel qui signifie “vélos à assistance électrique” pour 500 ou 600 euros. Ils sont parfaitement satisfaisants et performants.

En prime, de plus en plus de collectivités territoriales proposent des aides à l’achat. La plus généreuse est sans aucun doute celle de la région Ile-de-France, qui accorde depuis le début de l’année une prime de 500 euros maximum, pour 50 % du montant de l’achat. Autrement dit, un vélo acheté 700 euros permet de recevoir 350 euros de prime.

D’autres grandes villes ou agglomérations proposent également des aides. Bordeaux accorde par exemple 100 euros, Angers Loire Métropole, 250 euros, Orléans 300, Blois, 400 euros.

Dans le passé, une aide gouvernementale existait, mais elle a été modifiée en 2018, et elle est désormais assez difficile d’accès.

Reste enfin l’indemnité kilométrique vélo que peut vous verser votre employeur. Elle est de 25 centimes d’euros par kilomètre parcouru, et exonérée de charges sociales à hauteur de 200 euros par an.