Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus

La Minute Eco : que faire quand ne peut plus payer ses impôts ?

27 août 2020 à 06h45

A la rentrée tombent malheureusement tout un tas de factures auxquelles notre compte en banque n’est pas du tout préparé. Et à ce lot de factures s’ajoutent les impôts, quand on n’a pas fait le choix de les mensualiser.

Derrière la dernière tranche d’impôt sur le revenu, il y a la taxe d’habitation, et pour les propriétaires la taxe foncière.

Alors, comment faire si vous ne pouvez pas payer ? Premièrement, ne surtout pas attendre la dernière minute pour s’en occuper. Dès que vous recevez l’avis d’imposition, ou dès que vous le trouvez sur impots.gouv.fr, contactez votre centre des finances publiques. 

Deux options s’offrent à vous : d’abord, la plus simple, demander un paiement en plusieurs fois. En général, les impôts aiment bien que l’on paye en trois ou quatre fois, mais vous pouvez tenter de demander six mensualités.

 Vous faites face à de grosses difficultés financières, provoquées par une perte d’emploi, un divorce, un problème de santé, bref, la situation est vraiment compliquée ? Alors, vous pouvez faire une demande de remise gracieuse, partielle ou totale.

 Aucun formalisme est requis, mais il existe tout de même un formulaire, le 4805-SD, qui peut vous faciliter la tâche. Il indique en particulier quels justificatifs peuvent être joints à la demande, pour lui donner des chances d’aboutir.  

Notez qu’un tiers peut faire la demande pour vous : un enfant, par exemple, pour ses vieux parents malades et en difficulté financière. Il aura pour cela besoin d’un mandat écrit.

Une fois la demande envoyée, l’administration a deux mois pour répondre.