Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus

La Minute Eco : "retrofit", la bonne affaire ?

24 septembre 2020 à 06h45

Depuis le début de l’année, sur 10 voitures neuves vendues en France, deux étaient électriques ou hybrides. Ne vous méprenez pas : c’est beaucoup, trois fois plus que sur la même période en 2019.

Bien sûr, les nouvelles aides à l’achat d’une voiture électrique ou hybride ont beaucoup joué, en particulier les aides exceptionnelles de cet été. Elles ont parfois permis à certains malins de repartir au volant d’une voiture électrique totalement neuve, suréquipée pour moins de 10 000 euros. 

Vous avez raté le coche ? Dressez l’oreille, il y a peut-être un autre bon plan en préparation. A défaut de changer de voiture, vous pourriez peut-être décider de changer le moteur de votre voiture, pour l’équiper d’un moteur électrique, avec ses batteries.

Cette technique baptisée “retrofit” est désormais légale depuis quelques mois en France. Et en prime, elle bénéficie, elle, aussi, d’un coup de pouce significatif : 5 000 euros d’aides gouvernementales. Une aide que plusieurs collectivités proposent de renforcer. A court ou moyen terme, électrifier une Clio pourrait donc revenir à moins de 5 000 euros. 

Alors bien sûr, une voiture électrifiée ne sera pas aussi performante qu’une voiture électrique, je parle en termes d’autonomie. On parle de 120 à 150 kilomètres, contre plus du double désormais pour les voitures électriques de dernière génération. Mais le prix à payer ne sera pas le même non plus. Quand on sait que 90 % des Français parcourent moins de 40 kilomètres par jour avec leur voiture, il y a, évidemment un boulevard qui s’ouvre pour le "rétrofit".