Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus

La Minute Eco : vers un assouplissement des règles en matière de construction en 2021

28 décembre 2020 à 06h45

Journaliste économique, on me demande souvent en fin d’année comment je vois le monde d’après.

Je n’ai évidemment pas le temps de tout vous dire en une minute, en revanche, il y a une chose essentielle dont je voulais absolument vous parler : ça va bouger du côté du logement.

Vous avez sans doute déjà entendu dire “quand le bâtiment va, tout va”. Quand les métiers de la construction embauchent et que leurs carnets de commande sont pleins, ça stimule le reste de l’économie.

Alors, moi je fais un pari avec vous : pour doper l’économie qui en aura bien besoin cette année, les règles en matière de construction vont être assouplies. L’idée n’est pas neuve : après la crise des subprimes, il y a 10 ans, le gouvernement Fillon avait majoré de 30 % les droits à construire pendant 3 ans.

L’avantage d’une libéralisation ponctuelle des règles en matière de construction, c’est qu’elle permettrait non seulement de créer de l’emploi, mais aussi d’augmenter l’offre de logements, et de faire baisser ainsi les prix.

Je fais d’ailleurs un autre pari : aujourd’hui, transformer des immeubles de bureau en habitations est très encadré par la loi, et donc, très contraignant. Avec l’essor du télétravail, je vois des millions de mètres carrés de bureau se libérer dans les prochains mois un peu partout en France. Et dans le lot, une bonne partie est très bien placée : près des transports évidemment, mais aussi, près des écoles, et près de commerces de proximité.

Avec de telles mesures, le prix des loyers pourrait enfin baisser dans les zones tendues, mais aussi, le prix des logements notamment pour les primo-accédants.