Statue vandalisée à Bordeaux : la mairie va porter plainte

statue bordeaux
La statue à l'effigie de Modeste Testas a été vandalisée dans la nuit de dimanche à lundi.
Crédit: CC Jefunky

13 septembre 2021 à 16h17 par Diane Charbonnel

La mairie de Bordeaux a décidé de porter plainte après que la statue de Modeste Testas, esclave africaine, a été en partie recouverte de blanc. Pour le conseiller municipal en charge du patrimoine, il pourrait s’agir d’un « acte malveillant ».

Elle a depuis été nettoyée, mais ce lundi matin, sur les quais de Bordeaux, les passants ont pu remarquer que la statue à l’effigie de Modeste Testas, esclave africaine achetée par deux frères bordelais au XVIIIème siècle, avait été dégradée dans la nuit.

La statue, érigée en mémoire du passé négrier de la ville, avait été en partie recouverte de peinture blanche.

La mairie de Bordeaux a décidé de porter plainte. Selon Stéphane Gomot, conseiller municipal en charge du patrimoine, il pourrait s’agir d’un « acte malveillant ». Si cela est avéré, il s’agirait, selon l’élu, d’un acte « raciste, misogyne et qui vient violer la mémoire des personnes déportées dans le cadre de la traite négrière ».

Le fondateur et directeur de Mémoires et Partages, Karfa Diallo, a également annoncé ce lundi matin porter plainte contre X au nom de son association qui se bat pour la mémoire de l’esclavage.

I