Covid : les 50-64 ans vont aussi devoir se soumettre à une troisième dose de vaccin

Emmanuel Macron
Crédit: Christophe ARCHAMBAULT / AFP

9 novembre 2021 à 20h34 par Maud Tambellini

Emmanuel Macron a pris la parole ce mardi lors d'une allocution télévisée. Concernant la situation sanitaire, le chef de l'Etat a annoncé que les 50-64 ans vont aussi devoir se soumettre à une troisième dose de vaccin anti-covid.

Que faire pour éviter une possible cinquième vague épidémique? Alors que plusieurs indicateurs du covid ne vont pas dans le bon sens, Emmanuel Macron a annoncé ce mardi soir que les Français âgés de 50 à 64 ans pourront recevoir une dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 à partir de début décembre.

"Plus de 80% des personnes en réanimation ont plus de 50 ans, c'est pourquoi une campagne de rappel sera lancée à partir du début du mois de décembre pour nos compatriotes, âgés de 50 à 64 ans", a-t-il déclaré lors d'une allocution télévisée. "Nous avons saisi les autorités scientifiques afin qu'elle puisse nous indiquer dans les tout prochains jours les modalités pratiques et les échéances à suivre", a-t-il précisé.

Emmanuel Macron a aussi évoqué le cas des plus de 65 ans, les plus fragiles face à la maladie, déja soumis à une dose de rappel. A partir du 15 décembre, le maintien de leur pass sanitaire sera conditionné à cette "troisième dose". 

Autres annonces

Enfin lors de cette allocution, le Président de la République a aussi évoqué d'autres sujets. Il a notamment annoncé la construction de nouveaux réacteurs nucléaires. Concernant la réforme des retraites, il a plaidé pour un report de l'âge légal de départ.