Landes : 25 ans de prison pour un crime à caractère raciste

marteau de justice
marteau de justice
Crédit: CC0

8 octobre 2021 à 11h02 par Matthieu Morin

Claude Gorsky avait criblé de balles son voisin, à Ychoux, en proférant des injures racistes.

L’affaire remonte à mai 2018 comme le rappellent nos confrères de Sud-Ouest dans leurs colonnes. Claude Gorsky, auteur d’un crime raciste à l’encontre de son voisin Saïd El Barkaoui, avait été libéré après 18 mois de détention provisoire. Une décision fortement critiquée notamment par les avocats de SOS Racisme. 
 

Sans pitié

 
Le 30 mai 2018 à Ychoux dans le nord des Landes, la journée vire au drame. Claude Gorsky, 69 ans, tire trois balles sur son voisin, père de famille et en train de jardiner. Ce dernier tombe au sol et supplie son bourreau de prévenir les secours pendant que ses enfants assistent à toute la scène aux fenêtres. Le retraité n’en fera rien et lui tire deux balles supplémentaires dans le dos.
 

« Sale enculé d’arabe »

 
« Je t’avais dit que je te tirerai dessus, maintenant c’est fait ». La phrase lancée par Claude Gorsky est glaçante. Saïd El Barkaoui survivra à cette attaque, mais décèdera deux semaines plus tard d’une rupture d’anévrisme. Aucun lien entre son agression et son décès n’a pu être confirmé.
 

Une peine sans précédent

 
L’affaire est passée devant la cour d'assises de Mont-de-Marsan, qui a rendu un verdict juste selon l’association SOS Racisme présente lors du jugement. Claude Gorsky va devoir purger une peine de 25 ans de réclusion criminelle pour tentative d’assassinat avec circonstance aggravante de crime raciste.
I