Agression d'un policier à Bordeaux : ce que l'on sait

WIT FM
La police est intervenue vers 17 heures, lundi soir, dans le logement du quartier Saint-Genès à Bord
Crédit: CCO - Photo d'illustration

11 mai 2021 à 4h15 par Diane Charbonnel

Une femme a été gravement blessée à la tête par le tir d'un policier lundi 10 mai, vers 17 heures, après avoir blessé au couteau un autre agent de police. Les faits se sont déroulés à son domicile, à Bordeaux, dans le quartier Saint-Genès. Elle aurait été prise d'une crise de schizophrénie.

L’IGPN,  « la police des polices » a été saisie, lundi, après qu’une femme a été gravement blessée à la tête par le tir d’un policier alors qu’elle venait d’en blesser un autre au couteau.

Les faits se sont produits à Bordeaux, dans le quartier Saint-Genès, au domicile de la trentenaire qui, selon Sud Ouest, aurait été prise d’une crise de démence. Elle était suivie en psychiatrie pour schizophrénie. C’est son mari qui aurait prévenu la police vers 17h.

À l’arrivée de la BAC, le mari avait réussi à sortir du logement, mais la femme était retranchée dans une pièce, tenait un couteau dans chaque main et menaçait de se mutiler.

Les policiers ont fait usage d’un lanceur de balle de défense pour tenter de la maîtriser. La femme s’est finalement relevée et aurait planté un couteau dans la jambe d’un policier. Un autre policier aurait alors riposté en tirant avec son arme de service.

La femme a été gravement blessée à la tête par le tir. Contrairement a ce qui avait été annoncé dans un premier temps, elle n'a pas succombé à ses blessures. Hospitalisée au CHU de Bordeaux, elle était, lundi soir, entre la vie et la mort.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire.

Le policier agressé, blessé au tibia, a été transporté à l’hôpital, mais ses jours ne sont pas en danger.

I