Info locale

BAHIA : les opposants au projet se mobilisent

07 décembre 2018 à 16h49 Par Florence Jaillet
Crédit photo : Pixabay

Le futur ensemble hospitalier doit voir le jour d'ici 2022 dans l'agglomération bordelaise.

Un nouvel ensemble hospitalier civil et militaire regroupant les activités de l’Hôpital d’instruction des armées Robert-Picqué et de la Maison de santé protestante de Bagatelle verra le jour en 2022 sur les communes de Talence et de Villenave-d’Ornon. Son nom : BAHIA. Un chantier colossal regroupant un aspect médical, médico-social et aussi des logements.

Un projet que dénonce depuis plusieurs années l’association « La santé un droit pour tous » et le « Comité Robert Picqué » qui se réunissent cet après-midi face à l’entrée principale de Bagatelle, alors qu’un cocktail 1ère pierre était prévu dans le même temps sur le site. Cérémonie finalement annulée à cause de l’actualité des mouvements sociaux en France, sur décision préfectorale. La secrétaire d’Etat aux Armées, Geneviève Darrieussecq, était attendue. Elle n'a pas fait le déplacement.

Les explications de Bernard Coadou, vice-président de l’association « La santé un droit pour tous ».

Écouter le podcast

A l’issue de cette fusion, de nombreux changements vont intervenir, pas forcément positifs pour Bernard Coadou.

Écouter le podcast

Pour le vice-président de l’association « La santé un droit pour tous », le projet présente des incohérences…

Écouter le podcast

Le rassemblement est ouvert à tous. Les militants ont prévu d'investir symboliquement les lieux avec un cercueil pour matérialiser la mort de l’hôpital public.