Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Bassin d'Arcachon : les gendarmes redoublent de vigilance pendant les fêtes de fin d'année

24 décembre 2019 à 16h22 Par Florence Jaillet
Les parcs à huîtres sont particulièrement vulnérables, car ils ne sont pas fermés.
Crédit photo : Pixabay - Image d'illustration

C'est maintenant que les ostréiculteurs font une part importante de leur chiffre d'affaires de l'année. Les gendarmes de la brigade nautique mettent tous les moyens en oeuvre pour éviter les vols d'huîtres.

Plus que jamais, en cette période de fêtes de fin d’année, les ostréiculteurs sont à pied d’œuvre pour nous permettre de déguster des huîtres pendant nos repas de Réveillon. C’est aussi une période propice aux vols. Les huîtres sont prêtes à être transportées. Les parcs ne sont pas fermés… aiguisant l’appétit des voleurs. La surveillance est à son comble sur le bassin d’Arcachon.

Un hélicoptère surveille, de jour comme de nuit, depuis début novembre, les allers-retours sur les parcs à huîtres. Les gendarmes de la brigade nautique d'Arcachon disposent désormais d'un drone, lui aussi équipé d'une caméra thermique. Il peut être utilisé depuis une embarcation ou bien un point fixe sur la terre ferme, selon l’adjudant chef Jérôme Goussard, qui commande la Brigade nautique d’Arcachon. Les images peuvent être étudiées en temps réel par les militaires et permettre de contrôler des bateaux suspects. Elles peuvent également être analysées a posteriori si un vol était signalé. Un dispositif qui rend les vols de plus en plus compliqués et de plus en plus risqués.

Cette année, aucun vol notable n'a encore été rapporté, selon Olivier Laban, ostréiculteur sur le bassin pour qui, "cette surveillance a un fort pouvoir de dissuasion". Il explique que le Syndicat mixte des ports du bassin d'Arcachon a mis en place du gardiennage sur l'ensemble des ports sur le mois de décembre pour sécuriser les exploitations. "Tout le monde se serre les coudes".

Pour autant, la saison n'est pas terminée. Les ostréiculteurs ont avancé la récolte de leurs huîtres à cause des conditions climatiques. C'est donc maintenant dans les cabanes que se concentrent les principaux risques de vol. La brigade nautique d’Arcachon envisage, par ailleurs, d’utiliser son drone sur la période estivale pour la surveillance des activités de loisir et de plaisance.