Musique

Bebe Rexha révèle souffrir d’une maladie mentale

17 avril 2019 à 13h00 Par Aurélie Amcn
Crédit photo : Bebe Rexha

Bebe Rexha est malade. Sur Twitter, la star se confie sur sa santé mentale et demande du soutien à ses fans.

Bebe Rexha a fait de soudaines révélations très personnelles dans une série de Tweets. La chanteuse avoue souffrir d’une maladie mentale. Un mal qui la pèse au quotidien et dont elle veut aujourd’hui se libérer en se confiant à son public. « Pendant très longtemps, je n’ai pas compris pourquoi je me sentais aussi malade. Pourquoi je me sentais déprimée, à tel point que je ne voulais pas sortir de chez moi ou être entourée de gens et pourquoi lorsque je me sentais bien, je ne pouvais pas dormir, je ne pouvais pas m’arrêter de travailler et de créer de la musique. Maintenant, je sais pourquoi », commence-t-elle par écrire, avant de mettre un mot sur sa maladie : « Je suis bipolaire et je n’ai plus honte. C’est tout. (Je suis en larmes) ». 

Le site américain CNN qui relaye l’information explique que la bipolarité est définie par The National Institute of Mental Health (L’institut national de la santé mentale) comme étant « un trouble du cerveau qui provoque des changements inhabituels d’humeur, d’énergie, de niveau d’activité et de capacité à effectuer des tâches quotidiennes ». Désormais honnête avec son public concernant sa santé mentale, Bebe Rexha est déterminée à évoquer ouvertement sa maladie dans son prochain projet artistique : « Ce prochain album sera mon album préféré de tous les temps, car je ne garde plus rien pour moi. Je vous aime tous tellement et j’espère que vous m’accepterez comme je suis (…). Je ne veux plus que vous vous sentiez désolés pour moi ». Un opus dans lequel nous devrions retrouver le Last Hurrah, le dernier single de la chanteuse américaine. 

Dans les réactions des confessions de l'interprète de Say My Name de David Guetta feat. J Balvin, de nombreux internautes ont exprimé leurs félicitations pour son courage et leur soutien face à la maladie : « On te soutient, Bebe. Merci de t’être exprimée et de ne plus avoir honte de ce que tu es. On t’aime », « Bebe, tes fans t’aime d’un amour inconditionnel, nous ne t’abandonnerons pas, nous sommes là pour le meilleur et le pire » ou encore « Je suis bipolaire, moi aussi. Nous sommes nombreux dans ce cas. Tu n’es pas seule (…) » et « Merci d’avoir partagé cela avec nous. Je me bats contre ça moi aussi. Pour moi, c’est donc très important que mon artiste préférée parle de ça… Tu m’as toujours aidé avec ton honnêteté ».